Conception du site : Solanciel -- Tous droits réservés 2009
lycée technique avec le bac ST2S et le BTS SP3S sanitaire et social

Filière S.T.S.S.

Baccalauréat Sciences et Technologies de la Santé et du Social

     Le bac Sciences Médico-Sociales est remplacé depuis la rentrée 2007 par le Bac Sciences et Technologies de la Santé et du Social (ST2S), la classe de seconde reste inchangée.
     Après une classe de 3ème, la préparation de ce baccalauréat débute par une classe de 2nde Sciences Médico-Sociales et Biologie de Laboratoire et Paramédicale.         
     Les élèves titulaires du BEP Carrières Sanitaires et Sociales (C.S.S.) peuvent intégrer le cursus de préparation à partir d'une première ST2S.

Horaires PREMIERE et TERMINALE


DISCIPLINES PREMIERE TERMINALE
 Enseignements obligatoires
  Sciences et techniques sanitaires et sociales
7 8
  Biologie et physiopathologie humaines
3 5
  Français
3 -
  Philosophie
- 2
  Sciences physiques et chimiques
3 3
  Mathématiques
3 3
  Langue Vivante 1 (anglais ou espagnol)
  Langue Vivante 2 (anglais ou espagnol)
3 3
  Histoire - Géographie
1 h 30 1 h 30
  E.P.S.
2 2
 Accompagnement personnalisé
2 2
 Arts (facultatif)  
2 2

Le baccaluaréat STSS s’adresse aux élèves pour lesquels les relations humaines et le travail sanitaire et social constituent la motivation principale.

Qualités souhaitées :

l ’autonomie, l’esprit d’initiative, le sens de la relation, l’aptitude à communiquer et à travailler en équipe.
Il est préférable d’avoir suivi en SECONDE l’enseignement de détermination « sciences médico-sociales ».

 

Au programme

Les matières dominantes sont la biologie humaine, la connaissance psychosociologique des individus et des groupes, l’étude des faits sociaux et des problèmes de santé, les institutions sanitaires et sociales, la législation … :

• La formation comporte des matières générales : français en Première, histoire géographie et langues étrangères, mathématiques, biologie, sciences physiques et chimiques les deux années – et philosophie en Terminale. Des matières importantes pour la poursuite d’étude mais aussi pour acquérir une bonne expression (écrite et orale).

• Discipline primordiale dans l’emploi du temps, les sciences et technologies sanitaires et sociales abordent la législation sociale, le cadre juridique, administratif et politique des structures sanitaires et sociales et les professions paramédicales. Elle portent aussi sur le fonctionnement des services de santé et d’action sociale.

• Autre discipline technologique très importante : la biologie et la physiopathologie humaines. Cet enseignement est consacré à l’organisation et aux grandes fonctions de l’être humain. Il s’intéresse également aux maladies à leur prévention et à leur traitement.

• Deux langues obligatoires en classes de Première et de Terminale.


Et après ?

Préparation à l’entrée dans une école spécialisée (2 à 4 ans d’études). Les écoles de soins infirmiers, d’assistants de service social, d’éducateurs, sont parmi les plus accessibles. Les concours d’accès à certaines écoles paramédicales (kiné, manipulateur en électroradiologie…) demandent un bon niveau en biologie, mais aussi en mathématiques et en physique.

• Une année de préparation aux concours peut être utile, d’autant que les bacheliers ST2S subissent la concurrence des bacheliers scientifiques et des « collés » de médecine.

• Parmi les autres formations susceptibles d’accueillir les bacheliers ST2S, le BTS Services et Prestations des Secteurs Sanitaire et Social (SP3S), le BTS économie sociale et familiale, le BTS diététique, les BTS tournés vers le secrétariat, le DUT carrières sociales.

• Le bac ST2S n’est pas à priori destiné à une poursuite d’études universitaires. Les élèves très motivés qui possèdent un bon dossier peuvent bénéficier d’une année de mise à niveau avant de s’engager dans un cursus scientifique.

 

Les débouchés

 La plupart des bacheliers poursuivent leurs études :

- dans le secteur paramédical : infirmier, technicien d’analyses biomédicales, diététicien,

- dans le secteur social : animateur socio-culturel, coordinateur d'un service d'aide à la personne, ...